Sortez des sentiers battus ! Nous vous invitons à consulter les évènements ci dessous.

 

 

Vous pouvez nous envoyer vos textes à : arblabla05@gmail.com

 

*********************

François Brunot nous fait part de son expérience d'une nuit passée à l'Observatoire de Saint-Véran.

 


Je ne peux que recommander à nouveau à ceux qui peuvent se le permettre
d'aller passer une nuit à l'observatoire du pic de Châteaurenard au-dessus
de Saint-Véran.
J'ai vécu début juillet cette expérience avec mon petit-fils de 10 ans et il
en est revenu ébloui !
Nous sommes partis de Saint-Véran par la dernière navette de midi vers ND de
Clausis (elle pause ensuite jusque vers 14h, vérifier les horaires) qui nous
a emmenés sur 3km jusqu'au départ de la piste de l'observatoire. Ensuite
montée tranquille d'environ 700 m de dénivelé, avec picnic en route, pour
arriver à l'observatoire vers 16 heures (on peut aussi faire la montée en
vélo, plutôt VAE, mais pas en voiture).
On commence par l'observation du soleil avec un petit télescope mobile
(surtout ne pas essayer de le faire sans, car il faut atténuer la lumière
solaire 100 000 fois !)
Ensuite visite commentée des télescopes puis dîner tiré du sac (il y a de
l'eau courante).
Après le dîner, observation de la lune au télescope (si elle est déjà levée
ce jour là bien sûr!).
Courtes heures de sommeil dans des chambres de 4 (2x2 lits superposés,
couvertures fournies, prévoir seulement un drap de couchage).
Vers 23 heures, observation au télescope des planètes (Jupiter et ses 4
lunes, Saturne et ses anneaux, etc.), d'amas d'étoiles et de galaxies, aussi
longtemps que l'on tient debout !
À nouveau court dodo, puis réveil vers 5h (début juillet) pour monter voir
le lever du soleil, 50 m au-dessus de l'observatoire au sommet du pic.
Au retour petit déjeuner offert par l'observatoire. Ensuite on peut se
recoucher un peu ou, comme nous l'avons fait, partir à la fraîche sur le
facile chemin du retour sur St Véran par les crêtes (environ 2h30).
Tout cela avec les commentaires aussi savants qu'accessibles et sympathiques
de Dominique, le président de l'association qui gère l'observatoire et d'un
jeune fou d'astronomie qui y passe ses nuits !
Notez qu'il faut s'inscrire assez longtemps à l'avance, surtout pour le mois
d'août ; certes on ne connaît pas la météo à l'avance mais si le site a été
choisi pour un observatoire c'est que le ciel est un des plus clairs du
monde. En cas de forts risques orageux, on vous prévient une demi-journée à
l'avance pour annuler la montée et la visite.
La visite commentée plus la nuit plus le petit déjeuner coûtent 80 € par
personne, un peu moins pour les jeunes. Vous ne le regretterez pas, je le
garantis !
Ci-jointes une affiche et les références Internet.
François Brunot.

 

*********************

Bientôt, nous allons croiser des patous…

(cliquer sur les images)

*********************

 

Via Guisane, un projet de cheminement doux pour relier les communes de la vallée de Serre-Chevalier

 

 

Les élus du SIVM de Serre-Chevalier et de Briançon proposent de relier, par un cheminement doux, les différentes communes de la Vallée, été comme hiver. Le chemin pourrait s’étendre du hameau du Casset jusqu’à Briançon,

 

La voie, qui serait réservée aux déplacements non motorisés (sauf pour certains résidents et agriculteurs), faciliterait la mobilité autant des habitants que des vacanciers. Elle offrirait de nouvelles opportunités de promenade, à pied, à vélo, en rollers, en raquettes…

Un premier projet avait été étudié en 2012. Il avait fait l’objet d’une enquête publique en 2014 qui n’a finalement pas pu aboutir à la réalisation de l’ouvrage. Une des raisons était que le projet ne rencontrait pas suffisamment l’adhésion des habitants.

Aujourd’hui, les élus ont décidé de le faire évoluer sensiblement, et d’ouvrir une concertation avec les citoyens pour, ensemble, définir le meilleur projet. Toutes les personnes concernées (habitants, agriculteurs, résidents secondaires, professionnels du tourisme, vacanciers…) sont invitées à y participer. Les dimensions du projet (revêtement, réglementation, signalétique…) pourront être précisées et améliorées, dans le respect bien entendu de contraintes techniques, réglementaires, environnementales et économiques qui s’imposent aux collectivités.

 

 

https://www.viaguisane.fr/

 

Compte rendu de la réunion du 18 avril 2019 sur

 

 

 http://mbmel.net/t.htm?u=/e/3/55168/13/439/r16ipybobeyjpyizeifsbaaagyjubovhiip/r.aspx

 

*********************

Un nouveau couple de faucons pèlerins est installé dans la partie supérieure de la falaise du Ponteil sur la commune de Champcella ! Des zones à éviter pour que la reproduction puisse être menée à son terme. Le couple habituel de la falaise de Grand bois a fait son nid dans "flamme de pierre" aux Vigneaux.

 

Cette année, le couple de faucons de "grand bois" a retrouvé son aire de prédilection dans le secteur "flamme de pierre". Mais il y a une nouveauté : un autre couple niche dans la falaise du Ponteil sur la commune de Champcella.

 

Pour le secteur du Ponteil à Champcella, le couple de faucons niche dans la partie haute de la falaise, au-dessus de la vire, entre les voies "le grand dièdre" et "rôle en dalles".
Pour préserver leur tranquillité, il est donc préférable d'éviter la partie supérieure de ces voies.
La partie inférieure, jusqu'à la vire, ainsi que les autres voies de la falaise peuvent être grimpées en étant discret. Pour la descente, afin de limiter la fréquentation dans ce secteur à gauche de la falaise, il est proposé de prendre les rappels du "nid d'aigle", de "la fuite enchantée" ou bien le câble à droite de la falaise.

*********************

Vient de paraître le nouveau livre de Jean Pierre Couprie

"Itinéraire d'un passant sur la planète"
Ce livre, disponible à la Librairie Alpine, de notre ami randonneur n'est pas seulement un récit autobiographique mais également la somme d'analyses et de réflexions tout au long des chemins et la philosophie de toute une vie.

*********************