Cette rubrique vous permet de connaitre quelques liens entre l'activité physique, l'alimentation et la santé

Vous pouvez nous envoyer vos textes àarblabla05@gmail.com

*********************

*********************

 

L’hydratation dans la pratique du ski alpin et du skating 

La priorité sera d'augmenter l'hydratation car les pertes d’eau sont nombreuses : Les pertes sont dues à  une hyper ventilation, et sont accentuées par l’air desséchant présent en altitude. S’y ajoute la transpiration.

Il n’apparaît pas souhaitable de se contenter d’une quantité importante de boisson lors des repas, dont l‘efficacité n’est que relative, puisqu'elle donne lieu à une élimination rénale physiologique, laissant l’organisme se déshydrater dans les heures qui suivent.

Il est conseillé de fractionner les apports hydriques au cours de la journée, par des boissons en petite quantité à intervalle régulier.

 Il est recommandé de boire de 1 à 1,5 litre (en dehors des repas) pour une journée de ski. 

La sensation de soif est très dépendante des conditions climatiques. La soif est d’autant plus tardive voire inexistante en cas de températures froides. Mais là encore, est-il besoin de rappeler que la soif indique déjà un état de déshydratation bien avancé !

Institut de recherche du bien être de la médecine du sport santé: "ski et adaptations nutritionnelles" 31/12/2016. Dr Frédéric Maton

 

*********************